logo

Si c'est pas chiffré, c'est pas clair

Goleaks est né d'une idée : participer à l'évolution des pratiques journalistes par le prisme de la sécurité informatique. L'objectif de l'association est de rendre possible les croisements entre hacktivistes et journalistes, en placant au centre le lien de confiance avec le public lecteur.

Le projet travaille à l'étude du lancement dans un contexte en constante évolution pour les leaks et les whistleblowers, illustré par l'adoption de la loi Sapin II et la récente directive sur le secret des affaires. Le but est d'assurer, avec les journalistes, la meilleure intégrité pour les sources au moment du lancement.

Goleaks centre son action autour de trois axes. Premier axe : former des journalistes aux techniques de protection des sources en ligne. Deuxième axe : informer sur les libertés fondamentales numériques pour les journalistes, les sources et le grand public. Troisième axe : agir pour l’évolution des métiers du journalisme par la sécurité informatique et la cryptographie.

La sécurisation des données personnelles concerne le plus grand nombre. C'est pourquoi GoLeaks partage avec d'autres organisations investies depuis longtemps dans ce travail une volonté de transmission et de partage de connaissances ouvertes sur les bonnes pratiques liées aux enjeux de l'information pour faire monter en compétences les rédactions et les personnes voulant se former à ces enjeux.

GoLeaks est représenté par une association avec un bureau composé de journalistes et de personnes engagées dans la promotion des enjeux liés à la privacy. Le projet est rendu possible par 130 contributeurs avec le soutien des clubs de la presse de l'Ouest et des réseaux militants pour un net neutre et ouvert.